LE RETOUR

20170608_150118
Dernier taxi

« Mochilas » bouclées, dernier déjeuner à l’arrache dans notre hostal, dernier taxi, et avant-dernier aéroport. On en a vu des aéroports pendant notre voyage et on ne réalise pas vraiment que cette fois-ci, c’est le vol retour. L’ultime. Ou du moins le dernier de ce voyage. Avant un prochain. On imagine ce que l’on va ressentir, mais on ne peut que l’imaginer, alors pour le moment on essaye de vivre le moment présent. De ne pas trop se projeter, de ne pas s’inquiéter, et de se réjouir aussi.

Faire un bilan de ces 313 jours, c’est mission impossible. On anticipe les questions que l’on nous posera à notre retour :

  • « C’est lequel votre pays préféré ? »
  • « Vos plus grosses galères ?»
  • « Qu’est-ce-que vous avez regretté ? »
  • « Qu’est-ce-que vous n’avez pas écrit sur votre blog ? »
  • « Si c’était à refaire qu’est-ce-que vous changeriez ? »

En réalité, on n’était pas en train d’échanger tranquillement et de faire le bilan. Non, on était en plein contre la montre d’écriture, car on savait qu’en rentrant on allait être happé et qu’on n’aurait plus de temps à consacrer à notre blog. Alors on écrivait sur nos dernières semaines au Pérou et on envoyait nos dernières cartes postales.

L’escale à Madrid s’est inscrit dans ce contre-la-montre : 40 minutes pour le transfert. Et un doute pour Charlotte : « on n’aura jamais nos bagages à l’arrivée, l’escale était trop courte ». C’est sur cette remarque que nous sommes montés dans l’avion, en train de reprendre notre souffle après notre course à pied dans Madrid-Barajas. Mathieu a rappelé aussi sec la loi de l’attraction. Et 1h plus tard à l’aéroport de Toulouse, le sac de Mathieu était bien là, mais pas celui de Charlotte. Il aura fallu 36 vols pour que cela arrive !

Heureusement c’était le vol-retour. Charlotte savait qu’elle n’aurait pas vraiment besoin de ces affaires. Le comité d’accueil à l’arrivée nous a fait chaud au cœur. Pour l’occasion, « toda la familia » disponible était au rendez-vous. Oui, c’est là qu’on a réalisé qu’on était de retour !

La première douche a eu une saveur particulière. Surtout pour Charlotte. Pouvoir ouvrir la bouche sous la douche, un petit moment de bonheur. Prendre conscience qu’on peut le faire sans risque de santé et que c’est tellement bon !

Deuxième effet kiss cool, l’ouverture du placard et la découverte d’une montagne de vêtements. La première fois depuis 11 mois que l’on n’a pas juste le choix entre 3 tee-shirts. Moment de panique et prise de conscience des kilos perdus.

Un dîner en famille nous attend. Mireille a pensé à un plat que nous n’aurions pas mangé depuis tout ce temps. Nous avons donc un incontournable foie gras du Sud-Ouest en entrée, accompagné de son Sauternes, et un couscous maison. C’est bon de retrouver tout le monde, de retrouver ces saveurs, de reprendre ses marques. On discute tranquillement. Notre famille a suivi notre blog, alors ce n’est pas comme si on devait tout expliquer. Et puis, il y a eu les Skype, les Whatsapp, le lien a toujours été là. Peut-être même plus qualitatif parfois que dans notre vie d’avant où le travail prenait tellement de temps. En voyage nous avions le temps, et tellement de choses à raconter.

20170609_192833

Finalement, c’est simple ce retour. On aurait presque l’impression de ne jamais être partis. Pas pour Mathieu. Mais Charlotte ressent vite le vide. Rien à organiser aujourd’hui. Pas de questions sur quel monument aller voir, quel quartier à visiter, quel trajet à faire ensuite, quel guide il faudrait commencer à lire, quel hôtel il faudrait booker pour ce soir, à quel endroit on va aller manger et si on a encore suffisamment d’argent liquide et combien il faut qu’on retire… Toutes ces questions du quotidien qui ont rythmé notre vie pendant 11 mois.

Première nuit dans une chambre « noire », sans coq pour nous réveiller. Après les « derniers » du Pérou, nous découvrons les « premiers » de Toulouse. Et comme on sait maintenant qu’on est des hyperactifs et qu’on a toujours plein de choses à faire, on assume. On déplace notre hyperactivité pour visiter quelques amis et proches, et pour commencer nos recherches de logement.

Un nouveau projet, de nouvelles activités, mais quand est-ce-qu’on va le faire ce fameux bilan ?

Le bilan, c’est la confrontation à la réalité qui va nous le faire faire. C’est maintenant qu’on va savoir à quel point on a changé, ce qu’on a vraiment intégré aussi, ce qu’on ne veut plus, ce qui nous a manqué, si on va vraiment continuer la méditation, si le yoga va faire partie de notre vie, si la nature est devenue tellement importante et ressourçante que l’on ne saura plus vivre en ville, si l’on va réussir à tenir assis derrière un bureau pendant toute une journée…

Alors le bilan, ce sera un prochain article, ou dans des vraies discussions avec des vrais gens, parce que maintenant on est là !

20170622_185244
Le sac indépendant qui sait où rentrer

Et comme si la boucle devait vraiment se boucler, le sac de Charlotte a fini par décider de rentrer lui aussi. Il a pris 2 semaines de plus et on le comprend, on aurait bien aimé nous aussi deux semaines de plus, un sas de transition sur des plages au Costa Rica… Mais on a fait des choix, et le sac aussi. Il a décidé de rentrer tout seul, comme un grand, sur Lyon (alors qu’il devait rentrer sur Toulouse), et on a eu envie de le prendre comme un signe, parce que nous aussi, nous avons décidé de rentrer sur Lyon et d’y construire un chez-nous, parce qu’après 11 mois de barroude, on connaît la valeur d’un chez-nous. Mais maintenant on sait aussi qu’on peut vivre sans.

 

Alors pour le moment, on va continuer un petit peu notre vie d’ermite, et c’est plus facile parce qu’on s’est bien entraîné pendant 11 mois, avant de poser vraiment nos valises (pour un certain temps) dans une maison que nous avons trouvée après 2 semaines de commando immobilier. Dès le mois de décembre, nos portes y seront grandes ouvertes, et alors ce sera peut-être l’heure du bilan… autour d’un bon apéro et de quelques recettes d’ici ou d’ailleurs !

20170626_150525

3 réflexions sur “LE RETOUR

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s