Mythes Rapa-Nui

A nouveau des îles du Pacifique et de nombreux mythes polynésiens avec lesquels nous commençons donc à être familiers, même si concernant l’île de Pâques, beaucoup d’histoires se sont perdues avec la quasi-extinction du peuple pascuan lors du rapt par les Péruviens. Tous connaissent leur ancêtre fondateur, le mythique Hotu Matu’a, mais avec le culte de l’homme-oiseau, l’origine de l’île de Pâques s’expliquait plutôt par Make-Make, le dieu oiseau, comme créateur de l’humanité, ce qui s’apparente à la cosmogonie polynésienne selon laquelle le genre humain proviendrait d’œufs pondus par des oiseaux ayant copulé avec des poissons après la formation de la mer et l’émergence des premières terres, à partir du chaos primordial.

On n’est pas plus avancé sur l’origine du monde, mais il est toujours passionnant de voir à quel point ce sujet a passionné l’homme sous toutes les latitudes, avec l’émergence de mythes révélateurs des croyances et de la culture actuelles.

· LEGENDE D’HOTU MATU’A

D’après la tradition orale, le peuplement de l’île de Pâques est issu d’un roi Hotu Matu’a. Ce roi devait quitter Hiva (probablement une île des Marquises) : pour certains parce qu’il avait été vaincu et pour d’autres parce que son île allait être engloutie… Quelle que soit la raison, il a eu la chance d’avoir une vision d’une île accueillante avec une magnifique plage de sable blanc. Il envoya 7 éclaireurs, 7 fils de chef, dont le sien. Aucun ne revint de l’expédition mais Hotu Matu’a décida quand même de partir avec son épouse, sa suite, plantes et animaux dans 2 grands canoës (sorte de catamarans d’antan)… Quand il arriva, il découvrit la fameuse unique plage d’Anakena, la plage de sa vision, et découvrit le seul survivant des 7 navigateurs, son propre fils. Il n’avait pas pu retourner prévenir son père de la découverte de l’île car dans l’impossibilité de se reconstruire seul un canoë pour repartir.

DSCN9944

L’île fut alors découpée telle un gâteau entre les différents clans, menés par ses fils, avec pour chaque clan un accès à la mer selon la tradition polynésienne. Un ahu très spécifique (Ahu Akivi) fut érigé en mémoire des explorateurs, celui qui se trouve au centre de l’île et dont les Moaïs sont tournés vers le soleil couchant ou dans la tradition orale pascuane vers la mer et les îles Marquises d’où ils venaient.

· MAKE-MAKE

Le dieu oiseau, ou Make-Make, que les Pascuans vénérèrent lorsqu’ils abandonnèrent le culte des ancêtres et des Moaïs, fait aussi partie de la tradition mythologique pascuane. Il arriva sur l’îlot Motu Nui et apporta un œuf : celui-ci donna vie aux humains. Cet œuf est aujourd’hui symbolisé par une pierre ronde dans la baie de Lapérouse, Hanga Hoonu, où elle est entourée de pierres magnétiques. C’était le centre du monde pour les Rapa-Nui et un lieu de culte important.

DSCN9791
Pierres magnétiques

· RONGO-RONGO

En 1870, un missionnaire découvre l’écriture Rongo-Rongo sur des tablettes de bois recouvertes de signes gravés que les Pascuans appellent « Koa Hau Rongo Rongo », c’est-à-dire Bois Parlants ou encore Bâton de Chant. Les missionnaires les font brûler. Sans commentaire. Il ne reste ainsi que 21 tablettes dans le monde. Il existerait 500 caractères différents et ce serait une écriture idéographique : un dessin représentant un mot ou une idée.

Notre anecdote préférée vient du fait qu’un tahitien s’était vanté au XIXème siècle de pouvoir les lire. A la vue des tablettes, le fameux tahitien, Meteoro se mit à chanter ce qu’il voyait. C’est à ce jour la seule personne qui a compris ce qu’elles signifiaient.

Cela a permis au père Jaussen qui montra les tablettes à Meteoro de comprendre que le schéma d’écriture est extrêmement particulier : le texte est divisé en lignes « paires » et « impaires ». Les lignes paires sont orientées de droite à gauche et les lignes impaires de gauche à droite, et apparemment chaque signe est placé la tête en bas. Il faudrait retourner la tablette à la fin de chaque ligne pour pouvoir lire les tablettes. Une énigme de plus…

Sources : https://www.tourisme-chili.com/paques/legende-ile-de-paques.html et Wikipedia!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s