Minute culinaire – Australie

Nous n’allons pas vendre du rêve sur cette minute culinaire. En effet, dans notre problématique économique, nous avons rapidement opté pour l’autonomie culinaire, à savoir éviter les restaurants extrêmement sympathiques et tentants, mais pas vraiment dans notre budget, et s’occuper plutôt nous-même de nos repas, ce qui allait très bien avec notre mode de vie australien, soit en couchsurfing, soit en campervan.

· JUNK FOOD OU HEALTHY FOOD ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, on se devait de parler des contradictions australiennes. Les populations les plus modestes, face au coût de la vie, se rabattent vers la junk food (comprendre nourriture pas chère, généralement industrialisée et bien hydrogénée, grasse et sucrée de préférence), beaucoup plus accessible qu’une alimentation « plus saine ». Chips, sodas, burgers… font partie de ces aliments les plus achetés et génèrent un surpoids notable dans une grande tranche de la population.

A côté de cela, une tendance de fond vers le bio et la « healthy food » fait rage en Australie. Les rayons de supermarché que nous avons bien étudié (on ne se refait pas) offrent un choix de nourriture bio, vegan, healthy, sans gluten, sans sucre… et parfois sans rien, à se demander comment ils font ! Trêve de plaisanterie, Charlotte a donc testé le fromage sans lactose. Résultat pas vraiment concluant : acceptable comme ingrédient d’hamburger mais pas plus ! Nous lançons donc un appel officiel à la création d’un roquefort sans lactose.

Ceci dit, gérer des intolérances en Australie est d’une facilité déconcertante. N’importe quel restaurant demande systématiquement si vous avez un régime alimentaire spécifique, et ils sont d’une flexibilité et d’une ouverture déconcertante devant toute originalité diététique. On est loin des chefs intégristes français qui ne lâcheraient leur beurre pour rien au monde… (on parle de l’ingrédient culinaire bien sûr) C’est un lourd fardeau que d’être la patrie de la gastronomie !

· BURGER OU FISH & CHIPS

L’Australie a été colonisée par des britanniques, on n’était donc pas vraiment étonné de voir que le fish & chips figurait à l’affiche de quasiment tous les établissements, en version plus ou moins élaborée, mais présente jusque dans le plus petit recoin de la côte sud.

Le burger est bien là aussi… Et nous nous sommes faits un plaisir de goûter un burger au black angus. Résultat des courses : plus savoureux que le burger de yak, mais pas aussi fou que la promesse qu’en faisait l’établissement.

DSCN6670
Le concept produits de la mer à emporter

· BLACK ANGUS OU KANGOUROU

Quand les gourous de la cuisine parlent du black angus comme l’une des meilleures viandes, on se doit cependant de goûter une autre viande extrêmement réputée en Australie, le steak de kangourou. Et quand il est accompagné d’un merlot australien, les Français en manque de viande après 6 mois d’Asie, s’en délectent les babines.

· QUEL GOUT ONT LES HUITRES DE TASMANIE ?

Tout le monde en Tasmanie nous suggérait de goûter les incontournables huitres. Nous nous sommes donc mis en quête de ce graal, non pas breton, mais tasmanien. A savoir que les huîtres « fermées » sont finalement assez difficiles à trouver. La plupart des restaurants ou des vignobles les proposent déjà préparées ou cuisinées. A noter que les vignobles sont d’ailleurs très malins, puisqu’ils proposent à la fois des dégustations de vins mais aussi une dégustation d’huitres ou d’autres mets locaux en association de leurs vins, dans des cadres en général absolument magnifiques, où les Australiens se ruent avec plaisir le tout sur fond de prix prohibitifs bien sûr. Ils sont bons ces Tasmans !

On pense qu’il y a un énorme potentiel de créativité pour un certain C.V, car même si les Australiens sont très bons en marketing, ils n’ont pas encore trouvé le filon de l’huître-whisky, alors même qu’ils produisent plusieurs Single Malt sur leur île… Aventure à suivre?

·      BIERE, VIN OU COCKTAIL ?

Nos tests de vins nous ayant un peu laissé sur notre soif, nous avons grâce à une nouvelle hôtesse de couchsurfing approfondit nos connaissances en terme de bières. Chaque région produit ses propres bières, et avec une variété déconcertante.

Nous avons aussi dégusté avec plaisir un cocktail réalisé par Susan (notre coachsurfeur de Sydney) à notre retour de la plage à Sydney. Bien sûr le goût est sûrement meilleur quand on sort de Coogee ou Bondi et qu’on sent encore les embruns australiens, mais on vous en livre tout de même la recette :

  • 1/3 de jus de cranberries
  • 1/3 de limonade
  • 1/3 de jus d’ananas
  • une touche de citron vert
  • de la menthe fraîche
  • beaucoup de glaçons

Une version améliorée existe aussi avec quelques centilitres de vodka… française, inconnue pour nous « incultes » que nous sommes, la Grey Vodka Goose, que Susan nous a fait découvrir, paraît-il, au passage, comme étant la vodka au meilleur goût du monde… Il s’agit là de leur slogan…

Un régal, avec ou sans, merci Susan !

5 réflexions sur “Minute culinaire – Australie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s