Minute culinaire – Laos

Nous avons découvert la majeure partie des mets laotiens avec JB, qui s’est fait un plaisir (et bien sûr le nôtre), de nous emmener dans les restaurants laotiens typiques où il sort habituellement. Que ce soit de la petite cantine du midi bon marché à des restaurants plus branchés, nous avons découvert les richesses des saveurs laotiennes sous la plupart

de ses formes !

Nous n’avons malheureusement pas pris le temps de faire de cours de cuisine dans ce pays, toutefois vous trouverez ci-dessous les principaux plats qui nous ont séduits.

· Riz gluant ou glutineux

Cuit à la vapeur et servi dans des paniers en bambous tressés, est la forme la plus courante de riz, dont nous sommes particulièrement fan ! A la mode Lao, il se malaxe dans la main en boulette que l’on trempe directement dans les plats ou dont on se sert comme support pour attraper des morceaux de viande ou de poisson directement dans les plats.

· Larp ou Laap

C’est une sorte de salade traditionnelle laotienne, composée de viande ou de poisson haché, assaisonnée au citron vert, piment et de nombreuses herbes aromatiques et une quantité de légumes variables, servi avec du riz gluant. C’est le repas laotien par excellence, dont le goût varie selon le cuisinier et la région.

· Nam Khao

Il semble que seul JB arrive à commander ce plat, et encore… 😉 il s’agit d’une sorte de riz croustillant que l’on roule dans une feuille de salade ou feuille verte aromatique locale dont nous n’avons pas le nom, avec des herbes aromatiques (menthe, coriandre et basilic Thaï) et que l’on trempe dans une sauce style sauce pour nems.

· Saucisses de Luang Prabang

Délicieuses grosses saucisses de porc, légèrement sucrées et aromatisées au gingembre, piment et citronnelle. On en raffole !

La cuisine laotienne a beaucoup d’influences thaï et vietnamienne et l’on trouve un peu partout des plats comme le Pad thaï, les rouleaux de printemps, la salade de papaye verte et la soupe tom yam ou même des Bobun (appelés mi-bun).

· Les rouleaux de printemps

Comme cela avait été le cas au Vietnam, Mathieu s’est régalé avec les rouleaux de printemps, ces rouleaux à base de fine crêpes de riz humidifiées et roulées avec un mélange d’herbes fraîches (menthe, coriandre, basilic thaï), de vermicelles de soja, de salade et de poulet ou de crevettes, réalisés minute et que l’on mange en trempant le rouleau dans une sauce aigre douce légèrement pimentée aux cacahuètes. Un régal gustatif très frais ! Il faut savoir qu’en complet « addict », Mathieu se fait un plaisir de tester les rouleaux de printemps de tout restaurant qui en propose, et devient un fin critique du rouleau en soi, comme de la sauce qui l’accompagne. Pour le Laos, la palme revient à un petit restaurant de Pakse, dont la sauce aux cacahuètes égale presque celle que Mathieu concocte désormais après quelques années de recherche intense, mais concluante. Charlotte en profite allégrement. Miam, miam !

4 réflexions sur “Minute culinaire – Laos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s