Faune & Flore – Mongolie

Plutôt que de vous décrire en détail, les animaux ou la flore mongole, il y a sûrement de très bons sites et livres sur le sujet, nous avons préféré vous mettre une sélection de ce que nous avons aimé contempler.

Mention spéciale pour les troupeaux de yaks, et notamment les jeunes yaks, sortes de veaux poilus, avec un comportement de chiens, les troupeaux de chevaux mongols en liberté, qui peuvent surgir de nulle part, et disparaître aussi vite au galop, les myriades de sauterelles qui s’envolent dans un bruissement de pattes à chaque pas, les chameaux et leur odeur « originale », les rapaces qui survolent la steppe à la recherche de proie, les écureuils de la steppe qui s’enfuient sur la piste devant les véhicules ou se dressent sur leurs pattes arrière avec curiosité, les lézards du Gobi aussi agile l’après-midi qu’amorphes le matin.

Et enfin pour tous ceux qui connaissent l’amour de Charlotte pour les insectes, elle a réussi à marcher une matinée complète avec un scarabée et une sauterelle dans sa chaussure.

Pour la flore, nous retenons notamment les champs de fleur de chardons, et surtout la seule culture de légumes rencontrée en trois semaines : pommes de terre (si, si, c’est un légume pour les mongols qui considèrent les légumes comme de la nourriture pour les animaux) et des choux.

3 réflexions sur “Faune & Flore – Mongolie

  1. Ping : Mongolie – Sud – Mythe the World

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s