Se préparer

Avant le grand départ, il s’agit de ne pas sous-estimer les préparatifs. Notre théorie sur le sujet est que plus on a avancé dans la vie, plus on accumule de biens matériels et d’attaches de manière large, et plus c’est compliqué!

Même si internet permet aujourd’hui de gérer énormément à distance, un relais local pour recevoir le courrier, veiller au grain et gérer les urgences est plus que nécessaire.

Cela étant, nous avons désormais une check-list bien au point qui permettra à tout futur tourdumondiste de se préparer au mieux. Bien sûr, ce fichier sera réellement éprouvé quand l’année se sera écoulée. On espère juste avoir pensé au plus important, et pour le reste, place à l’improvisation.

Pour les plus curieux, nous conseillons avec plaisir un site qui nous a largement servi dans notre préparation tourdumondiste.

Et enfin, le plus important, mais finalement aussi le plus sympa pour nous : la préparation des sacs, quel vaste sujet!


Chacun d’entre nous est habitué régulièrement (ou presque) à préparer des bagages pour partir en vacances, en voyage professionnel ou personnel de 1 à quelques semaines… L’affaire se complexifie pas mal quand il s’agit de prévoir les « affaires nécessaires et suffisantes » pour un périple de presque 1 an qui combine des conditions extrêmes tant au niveau chaleur, que froid et que technicité, notamment pour les randonnées au Népal, au Chili et au Pérou.

Bref, après de longues discussions, entre nous mais aussi avec les amis ayant déjà pratiqué ce type de voyage (Chris, Emilie & Guillaume, Julie et Philippe, Soph et Fred…) quelques journées passées entre le vieux campeur de Lyon, de Toulouse, 2 ou 3 Décathlon et même une boutique spécialisée « Montagne » à Perpignan, les affaires sont prêtes… Enfin, quand je dis prêtes, il ne faut pas oublier la partie pharmacie, gérée en amont et de mains de maître par Charlotte! On en profite au passage pour remercier Marie et Marius pour les conseils avisés et les 2 énormes poches (ou sacs plastiques, cornet ou autre en fonction de la région) qui ont fait transpirer Mathieu en mode : « Juste avec la pharmacie, ça y est mon gros sac est rempli! », il n’empêche qu’une pharmacie bien fournie et bien utilisée nous a déjà sauvé la mise lors d’un coup de chaleur à Bali.

Pour les plus curieux, nous vous dévoilons le contenu de nos sacs :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s